Huit villes qui rendent hommage au chanvre sur leurs drapeaux et armoiries

De nombreuses villes dans le monde s’enorgueillissent d’une longue tradition de culture du chanvre remontant à leurs origines, fièrement exposée aujourd’hui sur leurs armoiries et leurs drapeaux. Des localités de Cuenca, Ciudad Real (Espagne), de France, de Suisse et même de Russie sont quelques-unes de celles qui évoquent cet héritage.

Chaque région, localité et ville est définie par son histoire, sa langue et ses légendes. Elles se définissent également par l’héritage des milliers d’années d’histoire qui imprègnent leurs rues et qui laissent leur empreinte sur les citoyens qui les parcourent et habitent leurs maisons. Ces héritages locaux sont parfois oubliés, mais ils sont fièrement préservés dans leurs mairies et leurs anciens châteaux.

Les armoiries et les drapeaux qui flottent aujourd’hui sont les preuves les plus évidentes de cette histoire. Il y a beaucoup de régions qui dépendaient tellement du chanvre qu’elles l’ont placé au centre de leur héraldique – et deux de ces endroits se trouvent en Espagne.

Cañamares est une petite ville de la province de Cuenca située à peine à 60 km de la capitale, et comptant moins de 700 habitants. Ses habitants sont connus sous le nom de cañamareros, un nom que tout lecteur attentif associera au chanvre, et il ne se trompera pas en le faisant, car cette petite ville espagnole a toujours été connue pour la culture de ce produit. En fait, c’était sa principale culture.

Cette histoire est évoquée par le blason de la ville, à dominante verte, qui représente trois plantes, chacune à cinq feuilles, sur un sol de la même couleur.

Nous trouvons quelque chose de similaire à Santa Cruz de los Cáñamos, un village situé à Campo de Montiel (Ciudad Real), qui a pris ce nom au XVIe siècle en raison de l’importante culture pratiquée dans une prairie proche de la ville, au pied du célèbre Cerro Santo, alors qu’il comptait à peine 200 habitants, appelés santacruceños. Le vert et le jaune dominent à la fois son drapeau et ses armoiries, qui arborent tous deux deux feuilles de marijuana.

Les cannabiculteurs, quant à eux, habitent la commune française de Chennevières-lès-Louvres (dans la vallée de l’Oise), entourée de champs verts, de parcs et de nature. Située au nord du pays, elle est connue pour son blason nettement vert, avec des fleurs de marijuana lacées d’or, fièrement exhibées. Aujourd’hui encore, cette région continue à produire du chanvre, tout comme la Vallée de la Marne.

Dans ce dernier cas, le blason présente huit feuilles de marijuana, de couleur blanche, sur un fond rouge.

Toujours en France, la région de Servant (dans le Puy-de-Dôme) arbore une feuille de marijuana sur son symbole, accompagnée d’un loup, animal représentatif de la région, et d’une amphore en argent représentant l’importance du vin pour la région. La région était réputée pour ce produit, ainsi que pour son chanvre, qu’elle a ensuite exporté.

Très proche, la région belge de Hamme est également fière de ses armoiries. Celui de l’ancienne commune belge représente deux plantes de chanvre ; dans une image, les feuilles de marijuana sont encore en train de pousser, tandis que dans l’autre, elles ont déjà bourgeonné. Le symbole a été récemment révisé, mais ses images historiques de chanvre ont été laissées intactes.

Une seule plante de chanvre avec six feuilles de marijuana orne les armoiries de Wangen- Brüttisellen, à Zurich (Suisse), sur un fond blanc.

Enfin, le drapeau de Kimovsky, dans la région russe de Tula, présente également de manière audacieuse trois plants de marijuana sur un fond blanc, rouge et noir. Cet exemple, et ceux des autres lieux cités ci-dessus, ne sont que quelques exemples de régions illustrant sans complexe leur passé de cultivateurs de chanvre.

Selon la tradition héraldique, le chanvre était un symbole qui non seulement représentait des récoltes abondantes, mais était également considéré comme une matière qui inspirait la santé, la fertilité, l’espoir, la joie, le défi et la loyauté – surtout lorsqu’il était de couleur verte. L’or, quant à lui, qui figure sur de nombreux blasons, symbolise la générosité et “l’élévation mentale” des villes qui cultivent ce produit.

Il est difficile pour beaucoup d’imaginer un citoyen de l’Espagne ou de la France voisine montrant fièrement les symboles de la marijuana sur les armoiries de sa ville, mais ces images sont la preuve irréfutable que le chanvre et ses feuilles ont façonné ce que certains de ces endroits sont aujourd’hui.

Commentaires

mood_bad
  • Aucun commentaire pour le moment.
  • Ajouter un commentaire
    0
      🛒 Votre Panier
      Votre panier est videRetour à la boutique